Bonjour, semaine bien particulière, on vous a tenu au courant tout au long de la semaine de l'actualité liée au Covid-19. On vous propose néanmoins dans cette newsletter les critiques des spectacles vus ces dernières jours, même si ils ne sont plus à l'affiche...pour le moment. 

---
/ actu / Coronavirus : tous les rassemblements de plus de 100 personnes sont désormais interdits

Edouard Philippe, le Premier Ministre a annoncé hier à 13h que tous les rassemblements de plus de 100 personnes sont désormais interdits. Cela concerne désormais toutes les salles de spectacles de plus de 100 places. Certaines salles adaptent les jauges comme au Théâtre 14.  Depuis la semaine dernière, les théâtres dans le Morbihan et le Haut-Rhin ont annulé ou reporté toutes …

Lire la suite.

---
/ actu / Covid-19 : le retour d'expérience de La Comédie de Colmar fermée depuis 10 jours

Interview par Eric Demey

Alors que Edouard Philippe, le Premier Ministre a d'annoncé l'interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes. Toutes les salles vont dont devoir fermer leurs portes. C'est déjà le cas à Lorient ou à Mulhouse. Le CDN de Colmar a été contraint d'annuler ses représentations depuis une semaine déjà. Comment faire face à cette situation ? On fait le point …

Lire la suite.

---
/ actu / Covid-19 : théâtre public et privé en appellent d'urgence à l'aide de l'Etat

Par Eric Demey

Alors qu'Edouard Philippe a annoncé le vendredi 13 mars que tous les rassemblements de plus de 100 personnes étaient désormais interdits, les professionnels du spectacle vivant, public comme privé, demandent la création d'un fonds de soutien pour le spectacle vivant et une révision des conditions d'indemnisation des intermittents. Ils se tournent avec une certaine confiance vers l'Etat pour absorber la …

Lire la suite.

---
/ critique / Illusions perdues : le ring social de Pauline Bayle

Critique de Vincent Bouquet

Au Théâtre de la Bastille, la jeune metteure en scène livre une version condensée, fluide et limpide du monument romanesque de Balzac. Un tour de force où l'apparente simplicité du geste n'a d'égal que l’impressionnante acuité du propos. Les monstres littéraires, d'où qu'ils viennent, ne font pas peur à Pauline Bayle. Bien au contraire. Après L'Iliade, puis L'Odyssée, d'Homère et …

Lire la suite.

---
/ critique / Gwenaël Morin fait corps avec Artaud

Critique de Christophe Candoni 

Sur le plateau même de la grande salle de Nanterre-Amandiers, Gwenaël Morin et ses acteurs font résonner la logorrhée incantatoire d'Antonin Artaud dans un performance aussi véhémente que revigorante. En ayant présenté une trilogie Sophocle en plein air et au point du jour ou en ayant reconstitué Paradise Now de la troupe américaine The Living Theater, Gwenaël Morin, fidèle aux …

Lire la suite.

---
/ critique / Buffles : Fable pour animaux très humains

Critique d'Anaïs Heluin - cet été dans le off au 11 Gilgamesh

Dirigée par Émilie Flacher, la Cie Arnica met la marionnette au service des écritures contemporaines. Avec sa belle mise en scène de Buffles de l’auteur catalan Pau Miró, elle montre combien le mariage des hommes et des objets se prête bien à la fable. Tout allait bien à la blanchisserie, jusqu’au jour où Max disparaît. Dès lors, tout se dérègle …

Lire la suite.

---
/ critique / Une Tosca de résistance par David Bobée

Critique de Christophe Candoni 

David Bobée met en scène à l'Opéra de Rouen, avant Caen et Dijon, l'oeuvre célébrissime de Puccini et place au cœur de son propos le rapport de force entre artistes rebelles et violences étatiques et policières, un écho sans détour aux échauffourées musclées émaillant les récentes manifestations. Le directeur du CDN Normandie-Rouen depuis 2013, que l'on sait être un artiste …

Lire la suite.

---
/ critique / Médéa Mountains, bouleversant tombeau pour la soeur

Critique de Caroline Châtelet - aux Bouffes du Nord

Aussi modeste formellement que poignant par l'indicible de son propos, Médéa Mountains est porté – et chanté – avec puissance et sincérité par Alima Hamel. Une petite lampe rouge tenue dans le creux de ses mains illuminant son visage et projetant l'ombre de celui-ci sur le grand écran de papier blanc situé en fond de scène – le reste …

Lire la suite.

---
/ critique / Pauline Dumas lumineuse dans la peau d’Asia Bibi

Critique de Stéphane Capron - au Chêne Noir à Avignon

Gérard Gelas réussit un exercice délicat, celui de donner corps sur scène à une figure médiatisée qui vient de faire le tour des plateaux de télévision : la pakistanaise Asia Bibi, condamnée à mort, accusée de blasphème envers l’Islam. Il a trouvé pour cela une actrice formidable, Pauline Dumas, qui interprète avec une grande humilité cette figure, porte flambeau de …

Lire la suite.

---
/ critique / Enterre-moi mon amour : Portrait d’un exil en creux

Critique d'Anaïs Heluin - au Paris Villette

Entre numérique, photo argentique et jeu, Clea Petrolesi reconstitue dans Enterre-moi mon amour le fil WhatsApp d’une jeune migrante syrienne en route vers l’Allemagne. Une approche originale et sans pathos, qui peine toutefois à trouver sa forme. « Enterre-moi mon amour [une expression qui en arabe signifie ‘’je t’aime, donc je veux mourir avant toi ». La phrase, qui apparaît dès les …

Lire la suite.

---
/ critique / Une Ménagerie de verre sans éclat

Critique de Vincent Bouquet

Au Théâtre de l'Odéon, Ivo van Hove livre une version bien peu inspirée de la pièce mythique de Tennessee Williams. A l'onirisme mélancolique du dramaturge américain, il substitue un réalisme flottant qui se ressent cruellement dans le jeu des comédiens, Isabelle Huppert en tête. Depuis de nombreuses années, on connaît et reconnait Ivo van Hove – et nous l'avons maintes …

Lire la suite.

---
/ critique / Une Penthésilée toute en fragilité

Critique de Stéphane Capron - au CDN de Sartrouville

Dans un environnement sonore et une scénographie magnifiques, Sylvain Maurice a confié à Agnès Sourdillon le rôle de Penthésilée, entourée d’un chœur de chanteuses toutes magnétiques. Un spectacle lumineux dans sa forme, mais qui manque de lisibilité. D’un pas hésitant, Agnès Sourdillon s’avance sur le plateau, elle salue comme avant un concert. Dans la salle quelques spectateurs applaudissent. Théâtre musical, …

Lire la suite.

---
/ critique / L’Âne et la carotte : le cirque qui tourne en rond

Critique d'Anaïs Heluin - vu au Festival Spring

Dans L’Âne et la carotte, le co-fondateur du collectif Galapiat Cirque Lucho Smit propose « une petite mise en abyme de l’humanité, du cirque et de son histoire ». Un programme ambitieux, qui n’échappe pas à une forme de prétention. Et ne s’élève pas au-delà des évidences. Né au début des années 1990, le nouveau cirque traverse sa crise de la trentaine. …

Lire la suite.

---
/ actu / Le lent progrès des femmes dans le spectacle vivant

Par Eric Demey

A la suite de la publication du rapport de l’observatoire sur l'égalité entre femmes et hommes dans la culture et la communication, la section HF de Rhône Alpe a publié la semaine dernière un tableau regroupant certains chiffres éloquents sur la parité dans le spectacle vivant. L'occasion de faire le point sur la situation des femmes dans le spectacle vivant …

Lire la suite.

---
/ hommage / La mort de Didier Bezace

Didier Bezace est mort à son domicile parisien, ce mercredi 11 mars 2020, à l'âge de 74 ans, des suites d'une longue maladie qu'il a combattue avec vigueur et courage. Les obsèques auront lieu au Cimetière du Père-Lachaise. Son amour du théâtre est d'abord parti d'une amitié. Pendant mai 68, il rencontre dans les manifestations, Jacques Nichet et Jean-Louis Benoit. …

Lire la suite.

---
La programmation théâtre, danse et cirque des Nuits de Fourvière 2020

60 jours, 6 créations, 4 coproductions, 6 premières françaises. Voici le menu de l’édition 2020 des Nuits de Fourvière avec 59 spectacles de théâtre, danse, musique, opéra, cirque et 149 représentations. Elle se déroulera du 2 juin au 31 juillet 2020. L’édition 2020 s’ouvrira avec la première française de Message In A Bottle, une chorégraphie de Kate Prince qui fera …

Lire la suite.

---
La programmation du Théâtre des Doms pour le Off 2020

La programmation des Doms est un regard singulier, à l’instant T, sur les œuvres des arts de la scène de la fédération Wallonie-Bruxelles. Elle est le témoin de ce qui se trame sur les plateaux et les planches de la Belgique francophone. Cette édition donnera, de façon exceptionnelle, un éclairage particulier sur des spectacles ayant une relation forte avec le …

Lire la suite.

---