Bonjour cette semaine on vous invite à découvrir à Chaillot, Franchir la nuit de Rachid Ouramdane. Il y a des invitations à gagner pour le mardi 18 décembre à 19h45.

Pour jouer, envoyez un mail à concours@sceneweb.fr avec vos coordonnées (et votre numéro de téléphone) qui seront transmises au théâtre. Les invitations (pour 2) seront à retirer le soir même. Bonne chance.

---
/ critique / The Scarlet Letter, Angélica Liddell, artiste amoureuse avec un grand A

Critique de Christophe Candoni

Avec la liberté de ton et la folle provocation dont elle est coutumière, Angélica Liddell impose dans The scarlet letter un propos qui prend à rebrousse-poil le combat féministe qui agite notre époque post-Weinstein dont elle conteste fermement le néopuritanisme. La pièce a été donnée en première française au CDN d'Orléans avant sa reprise à La Colline …

Lire la suite.

---
/ critique / Frédéric Fisbach et Mathieu Montanier à la Racine du jeu

Critique d'Anaïs Heluin

Bérénice/Paysages présenté au Théâtre de Belleville, Mathieu Montanier fait entendre les vers de vers de Bérénice de Jean Racine. Des paysages mis en scène par Frédéric Fisbach dans une scénographie de Charles Chauvet. Que les textes classiques font-ils au corps et à l’esprit de ceux qui en incarnent aujourd’hui les personnages ? Quelle relation personnelle un comédien …

Lire la suite.

---
/ critique / Lafon et Poitreneaux ravivent le débat présidentiel

Critique de Vincent Bouquet

Sous la direction d’Émilie Rousset et Louise Hémon, les deux comédiens se réapproprient les joutes verbales de tous les face-à-face d’entre-deux tours depuis 1974. De Valéry Giscard d’Estaing à Emmanuel Macron, de François Mitterrand à Nicolas Sarkozy, de Jacques Chirac à François Hollande, ils interrogent brillamment la rhétorique du discours politique et révèlent avec humour la théâtralité …

Lire la suite.

---
/ critique / Le Group Nabla fait la chronique de deux étés

Critique de Anaïs Heluin

Après le Théâtre des Doms à Avignon, c’est au Festival Impatience que le Group Nabla présente sa première création, J’abandonne une partie de moi que j’adapte. Un subtil questionnement de la notion de bonheur, basé sur le célèbre documentaire Chronique d’un été (1960). L’héritage des années 60, depuis quelques temps et plus encore le cinquantenaire de Mai 68, donne matière …

Lire la suite.

---
/ critique / Dormir 100 ans : Pauline Bureau conte les tourments adolescents

Critique de Vincent Bouquet

En tournée depuis plus de trois ans, le spectacle tout public de la jeune metteuse en scène convainc et séduit les spectateurs pré-adolescents grâce à son esthétique travaillée et à ses mots simples mis sur des maux complexes. « Madame, c’était super ! J’ai pleuré au début et ri à la fin. » Au vu des réactions, …

Lire la suite.

---
Festival Croiser les regards au Nouveau Théâtre de Montreuil

Danse, Montreuil, Théâtre

Quel est ce « nous » qui constituerait notre identité ? Et cet « autre » auquel nous ferions face ? Eux et nous, qu’est-ce que cela signifie ? Quels dialogues initier et selon quelles urgences ? Les problématiques liées à la question de l’identité (nationale, culturelle, sexuelle, etc.) sont, ces dernières années, revenues en force sur le devant de …

Lire la suite.

---
/ critique / Ultra-Girl contre Schopenhauer : Toutes les héroïnes d’Edwige

Critique de Anaïs Heluin

Présentée au Festival Impatience, avant d’être reprise à Lyon au Théâtre le Point du Jour, la première création du photographe Cédric Rouillat nous plonge dans un univers très années 80, entre bande dessinée et comédie musicale. C’est d’abord par sa scénographie que Ultra-Girl contre Schopenhauer nous emporte. De loin la plus élaborée parmi celles du Festival Impatience, où les plateaux …

Lire la suite.

---
/ critique / Love, love, love : les soixante-huitards sur le gril

Critique de Vincent Bouquet

Au Théâtre de Belleville, Nora Granovsky s’empare de la pièce de Mike Bartlett et dresse, malgré quelques trous d'air, un portrait au vitriol d’une génération qui aura transformé son hédonisme de jeunesse en individualisme forcené. 1967. Alors que le Summer of Love bat son plein sur la côte ouest des États-Unis, les Beatles chantent All you need …

Lire la suite.

---
/ critique / F(r)iction, de bonnes ondes mais trop de paroles

Critique de Stéphane Capron

La 30ème promotion de l'école du CNAC - le Centre National des Arts du Cirque - présente F(r)iction, son spectacle de fin d'études sous la direction des Colporteurs, Antoine Rigot et Alice Ronfard. Un moment de rêve et d'évasion malheureusement parasité par de nombreuses séquences théâtrales inutiles. Cette promotion est imposante, ils sont 17 à …

Lire la suite.

---
/ critique / Borderline(s) investigation #1 : le dérèglement scénique de Frédéric Ferrer

Critique de Vincent Bouquet

L'auteur, acteur, metteur en scène et géographe Frédéric Ferrer orchestre une conférence où la scientificité de l'analyse des frontières se mêle à une loufoquerie sous-jacente qui en fait toute la saveur théâtrale. Qui a dit que le signal d’alarme du réchauffement climatique devait toujours être tiré comme on sonne le glas, avec des discours pré-apocalyptiques à la teneur …

Lire la suite.

---
Une cuisine au goût amer

Critique de Stéphane Capron

Après avoir adapté avec brio deux romans, La 7e fonction du langage de Laurent Binet et Réparer les Vivants de Maylis de Kérangal, Sylvain Maurice présente Ma Cuisine, un jeu de piste culinaire au goût de nostalgie qui aurait mérité d’être un peu plus relevé. “L’odeur et la saveur sont l’édifice du souvenir” c’est la maxime …

Lire la suite.

---
/ actu / Le Festival d'Avignon 2019 débutera le 4 juillet

On connait les dates de la 73e édition du Festival d'Avignon. Elle se déroulera du jeudi 4 au mardi 23 juillet, soient 20 jours. C'est un jour de plus que l'année dernière. Le Off 2019 débutera le lendemain, le vendredi 5 pour s'achever le dimanche 28 juillet 2019. La programmation du Festival d’Avignon sera …

Lire la suite.

---
/ actu / L'auteure franco-irakienne, Tamara Al Saadi remporte le prix du jury du Festival Impatience 2018

Le jury du festival Impatience 2018, présidé par le comédien et metteur en scène Charles Berling, a dévoilé hier soir au Théâtre de Gennevilliers, son palmarès. Le Prix Impatience est décerné à la Compagnie La Base pour Place, une mise en scène de Tamara Al Saadi. Ce spectacle reçoit également le prix des Lycéens. Auteure franco-irakienne, Tamara Al Saadi …

Lire la suite.

---
Francine Bergé et Marina Hands lauréates du Prix du Brigadier 2018

Marina Hands s'est vue décernée le Prix du Brigadier 2018 pour ses prestations cette saison dans les pièces de Pascal Rambert, Actrice et Soeurs. Francine Bergé reçoit le Brigadier d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Elle à l'affiche en ce moment de L'Echange de Paul Claudel, nouvelle production du …

Lire la suite.

---
Guy-Pierre Couleau nouveau Président du Syndicat National des Metteurs en Scène

Guy-Pierre Couleau, qui va quitter à la fin du mois de décembre la direction de la Comédie de l'Est - CDN de Colmar a été élu à l’unanimité Président du Syndicat National des Metteurs en Scène - SNMS lors du conseil d’administration qui s’est tenu après l’Assemblée Générale le lundi 10 décembre 2018 au Théâtre du …

Lire la suite.

---
Joël Dragutin adapte au théâtre, Moi, Daniel Blake, le film de Ken Loach, Palme d'Or à Cannes

Pour sa nouvelle création, Joël Dragutin adapte pour le théâtre le film de Ken Loach récompensé par la Palme d’Or à Cannes en 2016: Moi, Daniel Blake. Daniel est ouvrier menuisier. Il habite à Newcastle, mais cela pourrait tout aussi bien se passer en France. Suite à un problème cardiaque, il se voit contraint d’arrêter de travailler. Mais la bureaucratie …

Lire la suite.

---