Bonjour cette semaine on vous propose des places pour Fix Me à Chaillot - Théâtre National de la Danse, un spectacle du chorégraphe Alban Richard sur une musique d'Arnaud Rebotini. Il y a des places pour le 30 janvier à 19h45.

Pour jouer, envoyez un mail à concours@sceneweb.fr avec vos coordonnées (et votre numéro de téléphone) qui seront transmises au théâtre. Les invitations (pour 2) seront à retirer le soir même. Bonne chance. 

---
/ actu / Théâtre et gilets jaunes , un silence qui en dit long

Par Eric Demey

D'ordinaire si prompt à faire écho aux mouvements sociaux, le monde du théâtre reste bien silencieux, comme embarrassé par ce mouvement des gilets jaunes. Que signifie ce silence ? On a vu mi-décembre dans Télérama quelques figures du théâtre public expliquer une forme d'attentisme face au mouvement des …

Lire la suite.

---
/ critique / Thomas Ostermeier fait entrer les gilets jaunes au théâtre

Critique de Stéphane Capron

Après une version anglaise et allemande, Thomas Ostermeier crée la version française de Retour à Reims à l’Espace Cardin du Théâtre de la Ville, une production du Théâtre Vidy-Lausanne. Du théâtre documentaire qui s’appuie sur le livre de Didier Eribon paru en 2009, pour comprendre la société française d’aujourd'hui. C’est le premier spectacle à …

Lire la suite.

---
/ itw / Thomas Ostermeier: " Où sont les intellectuels dans la rue aujourd'hui ? "

Deuxième mise en scène en français de la saison pour le metteur en scène allemand Thomas Ostermeier. Après la Nuit des Rois en septembre à la Comédie-Française, voici à l'Espace Cardin du Théâtre de la Ville, Retour à Reims d'après le livre de Didier Eribon. Une pièce documentaire qui analyse la situation politique de la France d'aujourd'hui. …

Lire la suite.

---
/ itw / Les fantômes de Christophe Honoré

Interview de Stéphane Capron

Dans Les Idoles, son nouveau spectacle créé au Théâtre Vidy à Lausanne et actuellement à l'Odéon, Christophe Honoré redonne vie à six artistes morts dans les années 80: Jean-Luc Lagarce, Bernard-Marie Koltès, Hervé Guibert, Serge Daney, Cyril Collard et Jacques Demy. Une génération décimée par le SIDA. Certainement l'œuvre la …

Lire la suite.

---
/ critique / Les Filles de Simone au corps-à-corps

Critique de Vincent Bouquet

Avec Les secrets d'un gainage efficace, le jeune collectif part à l'assaut des tabous liés au corps féminin. Une performance aussi culottée que salvatrice. Lorsqu'il est question d'égalité femme-homme, les sujets d'inégalité salariale, de répartition des tâches quotidiennes, qu'elles soient parentales ou ménagères, et de comportement dans l'espace public reviennent régulièrement sur la table. Souvent, …

Lire la suite.

---
/ critique / André Marcon, faiseur de théâtre jusqu’au bout des doigts

Critique de Stéphane Capron

Le théâtre du dramaturge Thomas Bernhard est à ranger désormais sur l'étagère des classiques à côté des pièces de Molière. 30 ans après sa mort, André Marcon interprète en ce moment au Théâtre Déjazet à Paris, Le Faiseur de théâtre avant une tournée en France. Il incarne à merveille le mauvais esprit de l’autrichien. La saison …

Lire la suite.

---
/ critique / Pupilla, icône en orbite

Critique d'Anaïs Heluin

Libre évocation d’Elizabeth Taylor, Pupilla de Frédéric Vossier offre à Laure Werckman un singulier terrain de jeu. Dirigée par Maëlle Dequiedt, elle dialogue avec la star. Mis en place en 2017 par l’office de production Prémisses et par le Théâtre de la Cité Internationale (TCI), le dispositif Cluster nous faisait découvrir la saison dernière Maëlle Dequiedt, fondatrice …

Lire la suite.

---
Déborah Lukumuena sur scène comme un poisson dans l’eau

Critique de Stéphane Capron

Elle n’a que 24 ans, déjà un César en poche et elle monte pour la première fois sur les planches, Déborah Lukumuena est incroyable dans Anguille sous roche, l’adaptation du roman d’Ali Zamir par Guillaume Barbot, créée au TGP à Saint-Denis. Au soir de la première dans la petite salle intime Mehmet Ulusoy du TGP, Déborah Lukumuena …

Lire la suite.

---
Salopards, une histoire d'hommes

Critique de Christophe Candoni

Dans Salopards qu'il a écrit et met en scène, Ferdinand Barbet exacerbe l'ardeur fougueuse comme l'extrême fragilité d'hommes portraiturés sur trois générations qui interrogent avec pertinence les thèmes du modèle dominant, du désir masculin, de l'héritage et de la filiation. Charles, Jack, Isidore... Trois hommes appartenant à trois époques se présentent en simple sous-vêtement blanc comme mis …

Lire la suite.

---
/ critique / King Lear Remix : une réécriture en creux

Critique de Vincent Bouquet

Au Théâtre de Belleville, Gilles Ostrowsky et Sophie Cusset transforment Le Roi Lear, revu et corrigé par Antoine Lemaire, en tragi-comédie burlesque, qui s’arrête au milieu du gué. A la mode, la réécriture des classiques est un exercice pour le moins périlleux, où l'auteur contemporain prête naturellement le flanc à la comparaison avec l'illustre dramaturge qu'il l'a …

Lire la suite.

---
/ critique / SStockholm, genèse en cave

Critique d'Anaïs Heluin

Après l’excellent Sandre (2014), le collectif Denisyak reprend au TnBA à Bordeaux sa première création, SStockholm, inspirée de l’affaire Natasha Kampusch. En vain, car on l’oubliera aussitôt. Lorsque le collectif Denisyak, fondé en 2010 par l’auteure Solenn Denis et le comédien et metteur en scène Erwan Daouphars, présentent Sandre en 2016 au Théâtre national de Bordeaux en …

Lire la suite.

---
/ critique / Un Viripaev cosmique

Critique de Stéphane Capron

Insoutenables longues étreintes est la première production de Galin Stoev à la tête du ThéâtredelaCité, CDN de Toulouse, un texte du russe Ivan Viripaev sur le destin croisé de quatre trentenaires originaires de l'Europe de l'Est à la recherche de la paix absolue. Galin Stoev s'est fait connaître en France par ses mises en scène des grands …

Lire la suite.

---
/ critique / Declan Donnellan aux prises avec la tyrannie populaire

Critique de Vincent Bouquet

Après un long compagnonnage avec Shakespeare, le metteur en scène britannique exhume une pièce étonnante de l'un de ses contemporains, Francis Beaumont. Écrite au XVIIe siècle, mais forte d'un propos d'une criante modernité, The Knight of the Burning Pestle interroge le rôle du théâtre et le confronte, au long d'un texte en dents de scie, aux attentes …

Lire la suite.

---
/ actu / Qui est Sergeï Polunin le danseur que l’Opéra de Paris n’invitera pas ?

Initialement distribué dans Le Lac des cygnes avec le Ballet de l’Opéra de Paris, Polunin ne sera en définitive pas de la fête. Aurélie Dupont l'a annoncé dans un mail interne envoyé hier aux danseurs du Ballet. Explications après quelques jours de polémique. Prodige ou provocateur ? La question se pose quant à Sergeï Polunin danseur star que l’Opéra de Paris …

Lire la suite.

---
/ histoire / Le Prévert activiste du Groupe Octobre

Histoire par Hadrien Volle

Fred Chapotat Yolande Moreau et Christian Olivier se réunissent sur la scène du Rond-Point pour présenter Jacques Prévert sous un jour inhabituel. Tout le monde connaît l’auteur du Cancre, des Feuilles Mortes ou des dialogues du Roi et l’Oiseau. En revanche, on se rappelle peu du Prévert physiquement contestataire, dramaturge pour théâtre ouvrier et …

Lire la suite.

---
Les écrivain.e.s de théâtre se mobilisent

Le 7 janvier 2019 au Théâtre de la Colline, les États Généraux des écrivaines et écrivains de théâtre ont présenté publiquement leurs objectifs. Et ont appelé à les rejoindre. Alors que bon nombre de théâtres rouvraient leurs portes le 7 janvier pour présenter l’une des quelques deux cent créations de cette rentrée, le Théâtre de la Colline a commencé l’année …

Lire la suite.

---