Bonjour, cette semaine on vous invite à découvrir Asphalt Jungle le mercredi 26 septembre à 19h à la Manufacture des Abbesses. Pour jouer, envoyez un mail à concours@sceneweb.fr avec vos coordonnées (et votre numéro de téléphone) qui seront transmises au théâtre. Les invitations (pour 2) seront à retirer le soir même. Bonne chance.

---
/ critique / La Flûte enchantée de Castellucci sous une lumière suspecte

Critique de Christophe Candoni

Castellucci fait son grand retour au Théâtre royal de La Monnaie, la scène qui l'a vu naître comme metteur en scène d'opéra en 2011. Remettant sévèrement en cause la portée bienfaitrice de la lumière mozartienne, il éclaire d'une manière très conceptuelle et subjective sa Flûte enchantée dans une version idéologique qui décontenance. Comme les bouleversants Parsifal …

Lire la suite.

---
/ critique / Des idoles au paradis

Critique de Stéphane Capron - vu au Théâtre Vidy à Laursanne

Jean-Luc Lagarce, Bernard-Marie Koltès, Hervé Guibert, Serge Daney, Cyril Collard, Jacques Demy sont réunis sur scène grâce à Christophe Honoré. Sa pièce Les Idoles, créée à Vidy-Lausanne, avant une grande tournée en France est un hommage fracassant et sincère à une génération d'artistes décimée par le SIDA. …

Lire la suite.

---
/ critique / Kafka par Lupa, un vaste procès

Critique de Christophe Candoni

En adaptant au théâtre Le Procès de Kafka, Krystian Lupa signe comme toujours un spectacle hors du commun, une expérience humaine exigeante et fascinante qui, même exagérément longue et digressive jusqu'à la confusion, dit avec effroi la prescience d'une terrible dévastation alors que le monde a dépassé les limites de l'absurde.  Le Maître de la scène polonaise fait pénétrer entre les …

Lire la suite.

---
/ critique / A Lyon l’art de Merce Cunningham plus vivant que jamais

Critique de Philippe Noisette vu à la Biennale de Lyon

Le CNDC d’Angers sous la houlette de Robert Swinston poursuit son compagnonnage avec le répertoire du chorégraphe américain. Après Beach Birds, Biped revient sur le devant de la scène. Avec un an d’avance sur le centenaire de la naissance de Merce Cunningham, Robert Swinston, lui-même ancien collaborateur du génie américain, et le CNDC d’Angers célèbrent …

Lire la suite.

---
Sang indien, masques blancs

Critique d'Anaïs Heluin vu au Paris Villette , programmé en décembre dans le Festival Impatience

Avec La nuit animale, Charles Chauvet signe une étonnante première création, où il puise dans la culture amérindienne les ressources d’une poétique singulière. Entre rituel magique et naturalisme. Présenté en ouverture du festival SPOT au Théâtre Paris Villette, ce spectacle est aussi sélectionné au festival Impatience 2018 qui se déroulera en décembre. Rares sont ceux qui l’ont vu venir. Sorti …

Lire la suite.

---
/ critique / Laëtitia Dosch à cheval sur l’époque

Critique d'Anaïs Heluin - en ce moment à Nanterre

Pour dire le chaos du présent et poursuivre son audacieuse exploration du féminin, Laëtitia Dosch imagine un duo singulier. Un subtil discours amoureux avec un cheval qui arrive à Nanterre dans le cadre du Festival d'Automne. À 37 ans, elle désespère. Le monde court à sa perte. L’homme détruit tout, y compris lui-même, dans une indifférence qui …

Lire la suite.

---
/ critique / Richard Berry, maître du barreau

Critique de Stéphane Capron

Richard Berry se fait l'avocat des grandes plaidoiries de l'histoire judiciaire au Théâtre Antoine à Paris. Il s'est inspiré du livre de Matthieu Aron, Les grandes plaidoiries des ténors du barreau pour donner vie aux grandes affaires judiciaires qui ne sont jamais enregistrées. Du grand art oratoire. Christian Ranucci, Maurice Papon, Véronique Courjault, Richard Berry nous plonge dans les plus …

Lire la suite.

---
/ critique / Raymond Carver à la légère

Critique de Christophe Candoni

Guillaume Vincent adapte et entremêle six textes du nouvelliste américain Raymond Carver dans Love me tender présenté aux Bouffes du nord puis en tournée. Un montage efficace mais qui tire trop vers le divertissement. Au fil de la pièce, deux sentencieuses certitudes se font entendre : « Les gens n'en ont rien à foutre …

Lire la suite.

---
/ critique / Le feu glacé de Marc Lainé

Critique de Vincent Bouquet

Au Studio-Théâtre de la Comédie-Française, Marc Lainé s'empare de la nouvelle de Jack London « Construire un feu ». Dans une scénographie immaculée, où théâtre et cinéma se mêlent habilement, le trio de comédiens déploie un jeu forcé qui nuit à la mise sous tension dramatique. Au fil des spectacles, les contrées glaciales et glaçantes sont devenues …

Lire la suite.

---
/ critique / Une Maison de poupée à l’heure de #MeToo

Critique de Vincent Bouquet - en ce moment au Monfort

Dans sa tentative d’actualisation de la pièce d’Ibsen, Lorraine de Sagazan perd en puissance littéraire ce qu’elle gagne en acuité sociologique. Nourri par une écriture de plateau insuffisamment charpentée, le spectacle créé en 2016 a comme un air de déjà-vu formel. Oser réécrire, même partiellement, un classique est un projet à la mode, mais toujours hautement risqué. …

Lire la suite.

---
/ critique / Le point de non-retour critique d’Alexandra Badea

Critique de Vincent Bouquet - en ce moment à la Colline

Historiquement salutaire, intellectuellement stimulant, le texte de la jeune autrice franco-roumaine sur les conséquences psycho-généalogiques du massacre méconnu de Thiaroye ne passe pas l'épreuve des planches. Englués dans une mise en scène poussive, les comédiens ne parviennent pas à lui donner suffisamment de rythme et d'intensité pour endiguer l'ennui. Le massacre de Thiaroye fait partie des points …

Lire la suite.

---
/ itw / Le nouveau Sacre de Bartabas

Interview de Stéphane Capron

Après le succès du Requiem de Mozart et pour la seconde collaboration avec La Seine Musicale, Bartabas a choisi de revisiter pour l’Académie équestre de Versailles sa célèbre chorégraphie du Sacre du Printemps et de la Symphonie de Psaumes de Stravinsky. Créées en 2000 à Amsterdam pour le Théâtre Zingaro, ces deux chorégraphies encadraient le Dialogue de l’Ombre Double de …

Lire la suite.

---
/ histoire / Dostoievski ou l’argument du dialogue

Par Hadrien Volle

Cette semaine, Sylvain Creuzevault présente sa première mise en scène en tant qu’artiste associé à l’Odéon. Il s’attèle, comme d’autres avant lui sur la même scène, aux Démons, adapté du roman de Dostoïevski. Une version « resserrée » d’environ 3 heures, quand on se souvient que la création du même texte …

Lire la suite.

---
Décolonisons les Arts ! Le livre choc de la rentrée

Trois après sa création, l'association Décoloniser les Arts sort chez L'Arche Éditeur un ouvrage collectif sous la direction de Gerty Dambury, Leïla Cukierman et Françoise Vergès. Des artistes (membres ou non de l'association) décrivent leur pratique artistique dans sa dimension décoloniale. Décoloniser les Arts est une association composée d'artistes (auteurs et auteures, metteurs …

Lire la suite.

---
Manuel Césaire nommé à la direction de Tropiques Atrium, scène nationale de Martinique

Manuel Césaire va succéder à Hassane Kassi Kouyaté à la direction de Tropiques Atrium, scène nationale de Martinique de direction de l’établissement public de coopération culturelle « Tropiques Atrium », scène nationale de la Martinique. Manuel Césaire prendra ses fonctions le 1er janvier 2019. Actuellement délégué académique aux arts et à la culture au Rectorat de Martinique, …

Lire la suite.

---
Qui pour diriger le Théâtre du Point du Jour à Lyon en 2019 ?

Après quatre années passées au Théâtre du Point du Jour, Gwénael Morin et ses équipes ont quitté cet été le 5e arrondissement de Lyon. Une nouvelle direction sera mise en place pour la saison 2019/2010. Les tutelles ont retenu 6 candidats selon une information du Petit Bulletin de Lyon: le Collectif X, Abdelwaheb Sefsaf, Éric Massé & Angélique Clairand, Thierry …

Lire la suite.

---
Maître Karim la perdrix de Martin Bellemare, prix SACD aux Francophonies en Limousin 2018

Le festival des Francophonies en Limousin accueille, du 26 septembre au 6 octobre à Limoges, tous les auteurs et autrices du spectacle vivant francophone. Partenaire du festival depuis de nombreuses années, la SACD met à l’honneur la vitalité des écritures francophones venues du monde entier à l’occasion de la remise de son Prix de la Dramaturgie Francophone. Chaque année, elle …

Lire la suite.

---