Bonjour cette semaine on vous invite au Festival nordique à Chaillot pour découvrir Morphed de Tero Saarinen lors de la représentation du vendredi 19 janvier 2018 à 20h30. Et la création de la nouvelle mise en scène de Bernard Sobel, Les Bacchantes d'Euripide le samedi 20 janvier à 20h30 à l’Épée de Bois à la Cartoucherie.

Pour jouer, envoyez un mail à concours@sceneweb.fr avec vos coordonnées (et votre numéro de téléphone) qui seront transmises au théâtre. Les invitations (pour 2) seront à retirer le soir même. Bonne chance.

---
/ itw / Les métamorphoses de Tero Saarinen

Interview de Philippe Noisette

Le chorégraphe finlandais est la tête d'affiche du Festival Nordique de Chaillot en ce mois de janvier. Tero Saarinen entre deux créations, Zimmermann Trio prévu à Los Angeles en ce début d'année et Breath duo qu'il danse avec l'accordéoniste Kimmo Pohjonen, a pris le temps de répondre à nos questions. Comment est née l’idée de Morphed ? …

Lire la suite.

---
/ critique / Bernard Sobel dompte Les Bacchantes

Critique de Vincent Bouquet - en ce moment à l'épée de Bois à la Cartoucherie

"Pour clore l'aventure engagée il y a plus de soixante", dixit sa fidèle comparse Michèle Raoul-Davis, Bernard Sobel s'empare des Bacchantes au Théâtre de l'Epée de Bois. De la tragédie grecque on ne peut plus classique d'Euripide, il parvient à dégager une certaine modernité. Il est de ces textes qui ne sont que très rarement montés et …

Lire la suite.

---
/ critique / Le Peer Gynt forain de David Bobée

Critique de Stéphane Capron - vu à Nantes au Grand T

David Bobée livre une version de la pièce d’Ibsen de plus de 4 heures. Le spectacle est porté par un comédien inconnu, Radouan Leflahi, formé au Conservatoire de Rouen, et déjà présent dans d’autres pièces mises en scène par le directeur du CDN de Rouen. Il est lumineux. La pièce créée au Grand T part …

Lire la suite.

---
/ critique / Le Carré magique d'Anne Teresa De Keersmaeker et Salva Sanchis

Critique de Philippe Noisette - en ce moment à l'Espace Cardin du Théâtre de la Ville

Avec A Love Supreme la paire De Keersmaeker/Sanchis met des mouvements sur les notes de John Coltrane. Une danse libre magnifiée par un quatuor de jeunes interprètes. On ne parle pas de John Coltrane dans La La Land le film qui se veut hommage au jazz et à la comédie musicale. Trop libre peut-être le style Coltrane. L'été 64 ce …

Lire la suite.

---
/ critique / CTRL-X : Cyril Teste plante les émotions douces dans un monde froid

Critique d'Hadrien Volle - en ce moment au Monfort Théâtre

Ctrl-X de Pauline Peryrade est une pièce à réalité « augmentée » dans laquelle on suit une héroïne, Ida, à travers une existence virtuelle mouvementée. Créée en 2016, la pièce ouvre l'année 2018 au Monfort Théâtre. Cyril Teste nous plonge dans une esthétique proche de celle adoptée pour « Nobody ». Un cadre froid aux tons gris et blancs. L’écran du fond de scène …

Lire la suite.

---
/ critique / Aujourd’hui, rituel pour les Roms

Critique d'Anaïs Helluin - vu à l’Échangeur de Bagnolet

Pour interroger le sort des personnes dites roms en France et en Europe, Aurélia Ivan a imaginé un dispositif d’écriture au présent dont le spectacle Aujourd’hui traduit mal la richesse. Pour Aurélia Ivan, pas question de laisser aller le théâtre à l’entre-soi ni à aucune forme de facilité. La scène doit être le lieu du …

Lire la suite.

---
/ actu / Emanuel Gat cet été au Festival d'Avignon avec Story Water

Le Festival d'Avignon a confirmé l'information que nous vous donnions en octobre: Emanuel Gat sera présent cet été pour le 72ème édition. Il présentera Story Water. Ce spectacle mêlera sa compagnie et l'Ensemble Modern de Francfort autour de trois partitions (Dérive 2 de Pierre Boulez, Fury II de Rebecca Saunders et FolkDance spécialement créée …

Lire la suite.

---
Jérémie Lippmann et Mathilde Bisson dans la peau de Bardot et Gainsbourg

Décembre 1967. Brigitte rejoint Serge dans la nuit secrète d'un palace parisien."Ecris-moi la plus belle des chansons d'amour" demande l'actrice au compositeur. Les amants ne le savent pas encore mais leur idylle vient d'entrer dans l’Histoire. Les paroles seront d'une impudeur grandiose, la mélodie d'une sensualité inégalée… Gainsbourg s'installe derrière le piano sous les yeux de Bardot : la légende …

Lire la suite.

---