Voici la dernière newsletter de la saison, merci de votre fidélité, vous êtes de plus en plus nombreux à suivre l'actualité sur sceneweb. Nous vous souhaitons de passer un bel été, rendez-vous le samedi 31 août.

---
/ actu / Les dieux grecs Eros et Thanatos invités du Festival d'Avignon 2020 !

Le 73e Festival d’Avignon s’achève après 20 jours de théâtre. Olivier Py a dressé le bilan de l'édition 2019. Avec un taux de remplissage de 95%, le public a été au rendez-vous des propositions artistiques qui ont comme toujours été très commentées dans le Cité des Papes. Olivier Py s'en explique. Après l'Odyssée en 2019, le corps sera …

Lire la suite.

---
/ actu / Jean Bellorini en 2020 dans la Cour d'honneur du Festival d'Avignon !

C'est Jean Bellorini qui a été choisi pour mettre en scène le spectacle de la Cour d'honneur l'année prochaine en 2020. Ce sera sa deuxième mise en scène au Festival d'Avignon. En 2016, il avait présenté Karamazov dans la carrière Boulbon. En 2020, il présentera Orfeo, d'après la fable du 15e siècle d'Ange Politien, composée de 401 vers. Orfeo n'est …

Lire la suite.

---
/ actu / Marina Hands et Pascal Rambert en ouverture de la saison 2020 du nouveau Théâtre 14 !

Changement de cap pour le Théâtre 14 à Paris. Mathieu Touzé et Edouard Chapot ont été nommés à la fin de l'année 2018 à la direction et succèdent à Emmanuel Dechartre. Le Théâtre sera en travaux à l'automne pour une réouverture en janvier 2020. La programmation sera annoncée à la rentrée de septembre mais les premiers noms donnent déjà une …

Lire la suite.

---
/ critique / Rire de la mort pour ne pas en pleurer

Critique de Vincent Bouquet

Après le succès des Chatouilles, Andréa Bescond et Eric Métayer présentent leur nouvelle pièce Déglutis, ça ira mieux au Théâtre du Balcon. Portrait d'un duo mère-fille confronté à la maladie incurable de la première, elle remporte, avec doigté, le pari osé de l'humour sur un sujet pourtant très lourd. Aline n'a pas toujours été une mère modèle. Loin de là. Eternelle adolescente, …

Lire la suite.

---
Ef_femininity : les féminités en action

Critique de Caroline Châtelet

Co-signé par le chorégraphe Chris Leuenberger et le metteur en scène Marcel Schwald, Ef_femininity s'intéresse, à travers l'itinéraire de quatre artistes, à la dépréciation du féminin et à la non-binarité. Une forme percutante. Si, en français, « effémination », substantif désignant « l'action de prendre progressivement, volontairement ou non, les caractères physiques ou moraux d'une personne efféminée », est peu usité, l'adjectif …

Lire la suite.

---
/ critique / Simon Tanguy libère la parole

Critique d'Eric Demey

Dans une étonnante performance reprise à Jeanine Durning, Inging, Simon Tanguy met la parole dans tous ses états. Les performances sont trop rares à Avignon, comme dans le spectacle vivant en général. Parce que cette forme esthétique a souvent bien des qualités. Comme celles de nettoyer son sujet jusqu'à l'os, de ne pas s'encombrer des fioritures de la fiction, de …

Lire la suite.

---
Rien ne saurait me manquer : une question de génération

Critique d'Eric Demey

Avec Rien ne saurait me manquer (j'ai découvert Pierre Rabhi sur mon iPhone 7), la compagnie Avant l'Aube veut passer au scan, et à la moulinette de l'humour, la génération Y. Rien ne saurait me manquer (j'ai découvert Pierre Rabhi sur mon iPhone 7). Ce titre en dit long sur le spectacle qu'il présente, notamment dans sa parenthèse. Il dit …

Lire la suite.

---
/ critique / Le jeu de rôles de Laurent Maindon

Critique d'Eric Demey

Dans Guerre, et si ça nous arrivait ?, Laurent Maidon invite le public à vivre l'exil à partir de la France pour mieux comprendre la réalité des migrations d'aujourd'hui. Une forme simple et efficace. Dans les argumentaires autour des migrations qui circulent dans les médias et sur les réseaux sociaux, on évoque souvent le passé des populations européennes, leurs mouvements, …

Lire la suite.

---
/ critique / Le choix face au drame des réfugiés

Critique de Caroline Châtelet

Avec Le Raz de Marée, spectacle joué pour la première fois en France, le collectif anversois SKaGeN explore la question de l'empathie et du refus du déni à travers le drame personnel d'un couple confronté à la mort de personnes réfugiées. L'on entend souvent, au sujet du Festival d'Avignon – In comme Off, d'ailleurs –, qu'il serait une caisse de …

Lire la suite.

---
/ critique / La fumeuse Autobiography de Wayne McGregor

Critique de Christophe Candoni

Au Festival d'Avignon, dix danseurs de la Company Wayne McGregor se livrent à une pure démonstration de leur virtuosité dans Autobiography, une pièce conçue à partir du génome de son chorégraphe. La représentation d'Autobiography donnée dans la Cour carrée du Lycée Saint-Joseph commence là où Outwitting the Devil d'Akram Kahn s'est terminé, soit dans un nuage de fumée. L'envol épars …

Lire la suite.

---