---
/ critique / Kirill Serebrennikov, l'art envers et contre tout

Critique de Vincent Bouquet

Dans Outside, créé au Festival d'Avignon, l'enfant terrible du théâtre russe défie le sort et imagine sa rencontre avec le photographe chinois disparu, Ren Hang. Avec courage et brio, il se fait poète et esthète. Un choc. Outside est le fruit d'une rencontre dramatiquement avortée. Kirill Serebrennikov et Ren Hang avait bien prévu de se voir pour évoquer la possibilité …

Lire la suite.

---
Daniel Jeanneteau fait retentir le chœur de Crimp

Critique d'Anaïs Heluin

Dans Le reste vous le connaissez par le cinéma, adaptation des Phéniciennes d’Euripide, Martin Crimp fait dialoguer Étéocle, Polynice et consorts avec un chœur contemporain. Daniel Jeanneteau s’en empare avec une grande délicatesse. Elles se tiennent bien droites entre des tables et des chaises renversées. Seules au milieu d’un chaos minimaliste, dépouillé. Debout sur une esquisse de champ de bataille …

Lire la suite.

---
/ critique / Dans les pas de Milo Rau, Faustin Linyekula transfigure le réel

Critique de Vincent Bouquet

Avec Histoire(s) du théâtre II, le metteur en scène et chorégraphe poursuit la réflexion entamée l’an passé, avec excellence, par le patron du NTGent. Accompagné par trois artistes du Ballet National du Zaïre, il livre, à son tour, une leçon de théâtre bouleversante. Sans le savoir, Faustin Linyekula aura, dans cette 73e édition du Festival d’Avignon, pris l’immédiat contre-pied de Christiane …

Lire la suite.

---
/ critique / Vive le Sujet ! Mais cela dépend lequel…

Critique de Philippe Noisette

Au Festival d’Avignon, les séries 3 et 4 du rendez-vous de la SACD ont plus que tout autre déçu. Mais une pépite co-signée Rébecca Chaillon et Pierre Guillois restera dans nos mémoires. Dans une autre vie, Vive le Sujet ! s’est nommé Le Vif du Sujet, puis Le Sujet à Vif. Quant à son idée première – un interprète choisissant …

Lire la suite.

---
/ critique / Outwitting the Devil : Akram Khan a le diable au corps dans la Cour d'honneur

Critique de Christophe Candoni

Au pied du mur de la Cour d'honneur plongée dans le noir, Akram Khan présente Outwitting the Devil, un vaste tableau dansé de la déchéance humaine, d'une indéniable beauté archaïque, mais au dramatisme lourdement appuyé. Akram Khan a toujours aimé raconter des histoires. Les mythes fondateurs traversent son œuvre. Le Mahabharata, qu'il a lui-même joué, enfant, dans la mise en …

Lire la suite.

---
/ critique / Une Brèche qui tranche net

Critique de Christophe Candoni

Au Festival d'Avignon, Tommy Milliot assure la création de la dernière pièce de Naomi Wallace, La Brèche, un texte fort, captivant et dérangeant qui ausculte la cruauté inconséquente de jeux adolescents. Monté par Tommy Milliot, La Brèche est un spectacle qui tranche net. Il se situe aux antipodes des formes spectaculaires envahissantes, des Odyssées boursouflées, des discours hurlés qui ont …

Lire la suite.

---
/ critique / A Avignon, les récits de vie de gens ordinaires sous régime totalitaire

Critique de Christophe Candoni

Présenté à Benoît XII, Ordinary People est un spectacle créé en duo par la metteuse en scène tchèque Jana Svobodová et la chorégraphe chinoise Wen Hui. Les deux femmes, artistes et activistes engagées, cherchent à raconter des existences apparemment banales, mais soumises à l'autorité du système totalitaire communiste. Inaboutie, la proposition est inégalement convaincante. Se situant à la croisée du …

Lire la suite.

---
/ critique / Bouside Aït-Atmane revisite la culture geek

Critique d'Eric Demey

A l'heure où la culture des écrans en général, et du jeu vidéo en particulier, ne cesse de s'étendre, R1R2 START rapproche les univers des gamers et de la danse, avec humour et brio. Il y a beaucoup à voir entre la danse et le jeu vidéo. Le succès des récentes chorégraphies de Fortnite le prouvent, si le besoin s'en …

Lire la suite.

---
/ critique / Après la neige : la famille à l'épreuve du nucléaire

Critique de Caroline Châtelet

Dans Après la neige, Aurélie Namur s'intéresse à la vie d'après la catastrophe nucléaire. Un spectacle à la démarche sincère, mais dont le propos se révèle simpliste et sans relief. La catastrophe est un sujet récurrent dans les industries culturelles. Il se dit dans ce goût du cinéma et des séries pour les mondes post-apocalyptiques, les récits dystopiques, comme les …

Lire la suite.

---
/ critique / Bukowski, excellent pré-texte de Gaël Leveugle

Critique d'Anaïs Heluin

Dans Un homme, Gaël Leveugle part d’une nouvelle de Charles Bukowski pour développer une riche et singulière poétique du déséquilibre. Une partition où corps, lumière, musique et texte participent tous d’une même chute qui est aussi une fête. Dès qu’il apparaît dans un costume bleu nuit, qu’il s’avance vers le milieu du plateau et entame une danse étrange, toute désarticulée, …

Lire la suite.

---
Et le coeur fume encore : le grand théâtre des événements

Critique d'Eric Demey

Créé par Alice Carré et Margaux Eskenazi, Et le coeur fume encore raconte autant ce qu'on a longtemps appelé les « événements d'Algérie » que les difficultés à en délivrer des récits. Un spectacle remarquable. La guerre d'Algérie reste un sujet bien délicat à porter au théâtre. Julie Bertin et Jade Herbulot s'y sont quelque peu cassé les dents l'hiver …

Lire la suite.

---
/ critique / En réalités : Alice Vannier combat la fatalité

Critique de Caroline Châtelet

Avec énergie et conviction, la jeune metteuse en scène adapte La Misère du monde, ouvrage dans lequel une équipe de sociologues, sous la direction de Pierre Bourdieu, sillonne la France pour donner à entendre des paroles inaudibles. Lorsque La Misère du monde paraît en 1993, l'essai trouve rapidement un large écho. Dans ce livre-somme, une équipe de sociologues, sous la …

Lire la suite.

---
/ critique / Désaxé, un djihadiste bien ordinaire

Critique d'Eric Demey

Au Théâtre du Train Bleu, Quentin Defalt retrace le parcours d'un jeune issu de l'immigration vers la radicalisation islamiste. Rien de bien nouveau, malheureusement, sous le soleil des 3000. Né en 1981, ses parents voulant fuir la guerre civile en Algérie, le héros de Désaxé se retrouve à Aulnay-sous-Bois, dans la fameuse cité des 3000. La suite, tout le monde …

Lire la suite.

---
/ critique / Céline Schaeffer pose sa ruche à Avignon

Critique de Christophe Candoni

D'après un livre de Maeterlinck, Céline Schaeffer a écrit et mis en scène un spectacle jeune public qui se présente comme un documentaire imagé sur la vie trépidante d'une ruche. Joliment réalisé, La République des abeilles est tout de même trop illustratif et explicatif pour séduire totalement. Sur le plateau des Pénitents blancs, un grand écran donne à voir une …

Lire la suite.

---
/ critique / La Famille Ortiz : Jean-Philippe Daguerre sans surprise

Critique de Vincent Bouquet

Après le succès rencontré par Adieu Monsieur Haffmann, le dramaturge et metteur en scène revient au Théâtre Actuel avec sa nouvelle pièce, et il n'a, visiblement, pas forcé son talent. Auréolé par quatre Molières pour Adieu Monsieur Haffmann, présenté voilà trois ans au Théâtre Actuel mais aujourd'hui encore en tournée, Jean-Philippe Daguerre arrivait en terrain conquis au Festival Off d'Avignon. …

Lire la suite.

---