---
/ critique / Deux divas pour une singulière Tosca

Critique de Christophe Candoni

La mise en scène originale et hyper sensible que réalise Christophe Honoré de Tosca de Puccini au Festival d'Aix-en-Provence s'empare avec autant d'humour que d'amour du mythe de la diva d'opéra et déchaîne toutes les passions et tous les excès. L'amateur d'opéra, que l'on sait parfois rétif et hâtivement contestataire, est aussi quelqu'un de fort nostalgique. Il aura forcément le …

Lire la suite.

---
/ critique / Olivier Py emmène les frères Grimm à l'opérette

Critique de Vincent Bouquet

Dans un 73e Festival d'Avignon marqué par des thèmes souvent lourds, L'Amour vainqueur fait office d'appréciable bulle d'air. Pétillant, rondement mené, le spectacle destiné aux enfants - mais pas que - du directeur du Festival redonne un soupçon d'espoir. Depuis qu'il a pris la direction du Festival d'Avignon en 2013, Olivier Py s'est essayé à tous les genres, ou presque. …

Lire la suite.

---
/ critique / Un Jakob Lenz totalement hallucinant

Critique de Christophe Candoni

Au Grand Théâtre de Provence, Andrea Breth reprend sa lecture radicalement noire et secouante de Jakob Lenz de Rihm. La metteuse en scène allemande s'attache à montrer sans concession la violence et la déchéance du personnage éponyme. A la fin des années 1970, tandis que Woyzeck et Lulu mis en musique par Berg comptent déjà parmi les figures les plus …

Lire la suite.

---
/ critique / Un Requiem à rebours

Critique de Christophe Candoni

En ouverture du Festival d'Aix-en-Provence, Romeo Castellucci et Raphaël Pichon réinventent génialement le Requiem de Mozart. Convaincus de sa portée théâtrale, ils en font la mémoire vivante des grandes disparitions dans le monde et placent au cœur de sa représentation la danse et l'enfance comme sources de régénérescence. Le geste est fort. Si le divin Mozart est à Aix comme …

Lire la suite.

---
/ critique / Dans HEN, la marionnette ne fait pas genre

Critique d'Anaïs Heluin

Créé au Théâtre du Train Bleu à Avignon, HEN de Johanny Bert est un cabaret d’un genre spécial. Une revue pour un pantin et deux manipulateurs, où la question du genre est abordée de manière joyeuse et provocatrice. Non, le personnage éponyme de HEN n’est pas une poule. Ni au sens propre, ni au figuré. Qu’est-il donc ? Difficile à …

Lire la suite.

---
/ critique / Kukai Dantza bien dans ses Basques

Critique de Vincent Bouquet

Associée au chorégraphe Marcos Morau, la compagnie pilotée par Jon Maya prouve que danses traditionnelle et contemporaine peuvent s'unir. Proposition singulière, porteuse de sublimes images, Oskara combine, avec élégance et technique, identité basque et modernité. Kukai Dantza et Marcos Morau étaient faits pour s'entendre. Spécialiste de la danse traditionnelle basque, remise au goût du jour, la compagnie fondée par Jon …

Lire la suite.

---
/ critique / Vive le Sujet ! ou l’art fragile de la rencontre

Critique d"Anaïs Heluin

En 2017, les Sujets à vif portés par la SACD et le Festival d’Avignon fêtaient leurs 20 ans. Vive le Sujet ! prend le relais avec une formule équivalente qui donne lieu à huit créations commandées à seize artistes de disciplines différentes. Les deux premières sont pleines d’idées, de pistes à développer. Entre Marie Payen et Mehdi Georges Lalou, la …

Lire la suite.

---
/ critique / Michel Raskine s'en laisse conter

Critique d'Anaïs Heluin

Pour la première fois, Michel Raskine aborde le territoire du conte. Créé à l’occasion du Festival d’Avignon, son Blanche-Neige, histoire d’un prince écrit par Marie Dilasser dynamite les codes du genre. Et des genres. Certains contes posent au théâtre les mêmes questions que le répertoire classique. Comment les raconter aujourd’hui ? En restant tout à fait fidèles aux récits d’origine, …

Lire la suite.

---
/ critique / L'Europe de Gaudé et Auzet hurle en vain

Critique de Christophe Candoni

A partir du texte « Nous, l'Europe, banquet des peuples » qu'a dernièrement fait paraître Laurent Gaudé, Roland Auzet orchestre un pensum poussif et anti-productif sur l'Europe d'hier et aujourd'hui. Pour répondre à la nécessite de « construire un récit européen », l'écrivain Laurent Gaudé a choisi les larges dimensions d'un long poème, écrit en vers libres, que l'on retrouve …

Lire la suite.

---
/ critique / Dévotion, l’ESAD sur les ruines de l’Europe

Critique d'Anaïs Heluin

Avec 14 comédiens de l’École supérieure d’art dramatique de Paris (ESAD), Clément Bondu poursuit dans Dévotion sa belle et singulière quête d’une parole, d’un espace théâtral réparateur des catastrophes d’hier et d’aujourd’hui. Des désastres de l’Europe. Avec les épopées électro-rock de son groupe Memorial* comme avec son poème dramatique L’Avenir créé aux Plateaux Sauvages en octobre 2018, Clément Bondu nous …

Lire la suite.

---
/ critique / Notre Odyssée II : l'impasse homérique de Christiane Jatahy

Critique de Vincent Bouquet

Pour clore son diptyque consacré au chef d'oeuvre d'Homère, la metteuse en scène brésilienne est allée à la rencontre d'Ulysse et de Pénélope modernes. Gorgé de sincérité et de sensibilité, Le Présent qui déborde bute sur son ambition qui, en préférant le cinéma, abolit, ou presque, le théâtre. Chez Christiane Jatahy, la scène est devenue un no man's land, un …

Lire la suite.

---
/ critique / Pelléas et Mélisande sombrent dans le sombre

Critique de Christophe Candoni

Au Festival d'Avignon, Julie Duclos signe une version bien terne et trop littérale de Pelléas et Mélisande, le chef-d'oeuvre crépusculaire de Maurice Maeterlinck. Ce sont d'abord les paysages en noir et blanc d'une nature brumeuse, vertigineuse, forcément adversative qui défilent sur un large écran. Puis une forêt, verdoyante, dont les feuilles dansent légèrement au gré du vent. Le Prince Golaud, …

Lire la suite.

---
/ critique / L'Odyssée sans vagues de Blandine Savetier

Critique de Vincent Bouquet

Chaque midi, au Jardin Ceccano, la metteuse en scène tente de transformer le récit fondateur d'Homère en feuilleton. Malgré l'engagement des comédiens, professionnels et amateurs, il n'atteint pas le niveau de ses prédécesseurs. Le feuilleton qui, chaque midi, anime le Jardin de la Bibliothèque Ceccano est devenu l'un des rendez-vous phares du Festival d'Avignon. L'an passé, David Bobée avait …

Lire la suite.

---
/ critique / Alexandra Badea pulvérise l’Histoire

Critique d'Anaïs Heluin

Après le massacre de Thiaroye, c’est à une autre tragédie de l’histoire coloniale française que s’intéresse Alexandra Badea : l’exécution de plusieurs centaines de manifestants algériens à Paris, le 17 octobre 1961. Créé au Festival d’Avignon, Points de non-retour s’enlise dans son désir de dénonciation. C’est par une scène absente du texte publié chez L’Arche que s’ouvre Points de non-retour …

Lire la suite.

---
John Arnold et Philipe Girard dans Le Crépuscule du Off

Par Stéphane Capron

Philippe Girard  et John Arnold photo Max Freyss et Nicolas Elsaesser Ce sont deux des plus grands comédiens du théâtre public, John Arnold et Philipe Girard jouent pour la première fois dans le Off dans Le Crépuscule, une adaptation de l’essai d’André Malraux Les chênes qu’on abat dans une mise en scène de Lionel Courtot. Lionel Courtot dirige en Alsace …

Lire la suite.

---
François Hollande, premier invité de Nous l'Europe

C’était hier soir au 73e Festival d’Avignon. L’ancien Président de la République est monté sur scène au milieu de la troupe de Nous l’Europe, banquet des peuples, la pièce de Roland Auzet sur un texte de Laurent Gaudé. Surprise hier soir, il est 23h30, quand une comédienne descend de la scène pour aller chercher un spectateur au premier rang, et …

Lire la suite.

---
La Colline lance sa première bourse de résidence d'artistes avec la Fondation Jacques Toja

En bref, Paris, Théâtre

La Colline – théâtre national souhaite œuvrer en faveur de l’essor créatif de deux jeunes artistes et ainsi contribuer à leur bonne insertion professionnelle. Ainsi met-elle en place dès janvier 2020 des bourses de résidence pour un duo auteur.e/comédien.ne leur permettant d’enrichir leurs travaux. Cette initiative s’inscrit dans le projet de son directeur, Wajdi Mouawad, de faire de La Colline …

Lire la suite.

---