Bonjour, pendant tout le mois de juillet, votre newsletter sera bi-hebdomadaire pour vous permettre de ne rien rater de l'actualité à Avignon, elle sera envoyée tous les mercredis et tous les samedis. 

Avant de prendre le chemin du Off à Avignon, on a sélectionné nos coups de cœur pour vous aider à faire vos choix. Bon début de festival et à samedi pour la prochaine newsletter. 

---
Pascal Rambert reconstitue le puzzle d’un amour dissous

Critique de Vincent Bouquet - Manufacture Patinoire
Durée 1h50 (trajet navette inclus) à 11h40 du 5 au 14 juillet, relâche le 11 juillet

Photo Tristan Jeanne-Valès Écrite spécialement pour Véro Dahuron et Guy Delamotte, « Reconstitution » tente de reconquérir les émois perdus de la première rencontre. Se réconcilier pour mieux se dire adieu, tel est le credo bouleversant de la nouvelle pièce délicate et poétique de Pascal Rambert. Il y a dans la « Reconstitution » de Pascal Rambert des signes qui ne trompent pas et font …

Lire la suite.

---
Les Filles de Simone au corps-à-corps

Critique de Vincent Bouquet au 11 Gilgamesh du 5 au 23 juillet à 18h45 sauf les 10 et 17. 

Avec Les secrets d'un gainage efficace, le jeune collectif part à l'assaut des tabous liés au corps féminin. Une performance aussi culottée que salvatrice. Lorsqu'il est question d'égalité femme-homme, les sujets d'inégalité salariale, de répartition des tâches quotidiennes, qu'elles soient parentales ou ménagères, et de comportement dans l'espace public reviennent régulièrement sur la table. Souvent, …

Lire la suite.

---
Un Garçon d’Italie en un triangle des solitudes

Critique de Vincent Bouquet - au Théâtre Transversal du 5 au 28 juillet à midi

Yuming Hey et Mathieu Touzé Le nouveau directeur du Théâtre 14, Mathieu Touzé, continue son aventure théâtrale et revient à Paris avec son premier spectacle tiré du roman de Philippe Besson. Aux prises avec une mise en scène sans filet, Estelle N'Tsendé et Yuming Hey étonnent par leur présence et leur jeu à l'état brut. Les spectacles auraient, dit-on, une …

Lire la suite.

---
Pas de théâtre au foyer, seulement la dure réalité

Critique de Christophe Candoni - au Théâtre des Halles à 11h du 5 au 28 juillet (relâches les mardis 9, 16, 23)

A la MC93, de jeunes acteurs « issus de la diversité » ont donné corps et voix à des mineurs rencontrés en foyer d’accueil d'urgence dans Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner, un projet théâtral porté par Christine Citti et Jean-Louis Martinelli qui se prolonge dans le Off à Avignon au Théâtre des Halles . Elle est une …

Lire la suite.

---
/ critique / Myriam Saduis a la mémoire qui planche

Critique d'Anaïs Heluin à la Manufacture intramuros à 18h10 du 5 au 25 juillet, relâche les 11 et 18 juillet

Dans Final Cut, Myriam Saduis se livre pour la première fois à un récit intime. À une exploration en profondeur, mais non sans humour, d’une histoire familiale pleine de trous et de tragédies. Entre France, Italie et Tunisie. Le spectacle, présenté au festival Carthage Dance à Tunis est à l'affiche de la Manufacture dans le Off à Avignon. Si Myriam …

Lire la suite.

---
Enquête en papier

Critique d'Anaïs Heluin - 11 Gilgamesh - 5 – 26 JUILLET À 15H10. Relâches les 10, 17 et 24

À partir d’un album photo retraçant la vie d’une Allemande née en 1933, Benoît Faivre et Tommy Laszlo créent un bel objet théâtral hybride. Entre road movie et enquête historique. Entre documentaire et fiction. Au célèbre marché aux puces de la place du Jeu de Balle à Bruxelles comme dans tout vide grenier, les souvenirs s’exposent en plein jour. Ils …

Lire la suite.

---
/ critique / Simon, la méduse et le continent : l’enfance dans la bouche

Critique d'Anaïs Heluin - à La Manufacture Iintra muros
Du 5 au 25 juillet à 21h35. Relâche les 11 et 18

Au sein de sa compagnie La PAC – La ParoleAuCentre, Louise Emö explore l’art de la parole sous des formes diverses. Avec un intérêt particulier pour les langages hors-normes. Dans Simon, la méduse et le continent dont elle signe le texte et la mise en scène, Simon Vialle incarne un enfant au verbe pas comme les autres. Dans son ventre, …

Lire la suite.

---
La vérité en trompe-l'oeil d'Alexis Armengol

Critique d'Eric Demey - à La Manufacture du 5 au 25 juillet 2019  à 15h35. de 15h35 à 17h05. Relâche les 11 et 18 

Avec Y a pas grand chose qui me révolte pour le moment, les compagnies Théâtre à cru et Clinic Orgasm Society organisent un dédale de chausse-trappes drôle et stimulant, où la frontière entre fiction et réalité du théâtre se brouille. Ce qu'il y a de bien avec Alexis Armengol, metteur en scène de la compagnie Théâtre à cru, c'est qu'on …

Lire la suite.

---
Désobéir : l’échappée girl

Critique de Stéphane Capron - La Manufacture Patinoire du 5 au 14 juillet - de 13h40 à 15h25 (trajet compris)

Charmine Fariborzi, Lou-Adriana Bouziane, Hatice Ozer et Séphora Pondi photo Willy Vainqueur Ces quatre jeunes comédiennes dans le vent décoiffent sur scène. Désobéir raconte la France métissée et plurielle d’aujourd’hui sur la base d’un travail documentaire récolté auprès de jeunes femmes à Aubervilliers. Un travail d’écriture et de restitution au plateau remarquable. Désobéir est une pièce d’actualité créée en 2017 …

Lire la suite.

---
40° sous zéro: le vaudeville queer apocalyptique du Munstrum Théâtre

Critique de Stéphane Capron è à la Manufacture Patinoire du 5 au 25 juillet de 21h35 à 23h50 sauf les 11 et 18

Le Munstrum Théâtre de Louis Arene et Lionel Lingelser revisite Copi et son théâtre subversif en collant deux pièces: Les quatre jumelles et L’homosexuel ou la difficulté de s’exprimer. Cette jeune compagnie qui s'est fait remarquée avec Le Chien, la Nuit et le Couteau de Marius Von Mayenburg récidive avec ce spectacle futuriste qui met le chaos …

Lire la suite.

---
Frédéric Fisbach et Mathieu Montanier à la Racine du jeu

Critique d'Anaïs Heluin - au Théâtre des Halles à 21h30. Du 5 au 28 juillet sauf les 9, 16 et 23

Bérénice/Paysages présenté au Théâtre de Belleville, Mathieu Montanier fait entendre les vers de Bérénice de Jean Racine. Des paysages mis en scène par Frédéric Fisbach dans une scénographie de Charles Chauvet. Que les textes classiques font-ils au corps et à l’esprit de ceux qui en incarnent aujourd’hui les personnages ? Quelle relation personnelle un comédien peut-il nouer …

Lire la suite.

---
Tous mes rêves partent de Gare d’Austerlitz : le théâtre derrière les barreaux

Critique d'Anaïs Heluin - Du 5 au 27 juillet 2019 à la Chapelle du Verbe Incarné - TOMA 2019 à 18H. Relâches les 11, 18 et 25

Après Babylon City en 2011, Marjorie Nakache revient avec bonheur à l’écriture de Mohamed Kacimi pour aborder le quotidien des femmes en prison. Et faire un bel éloge du collectif et de la littérature. Si les ateliers théâtre donnés en prison expliquent en partie l’intérêt de nombreux auteurs et metteurs en scène contemporains pour le milieu carcéral, …

Lire la suite.

---
François Rancillac cherche la faute et trouve l’altérité

Critique de Vincent Bouquet - Manufacture Saint-Chamand - 2h (trajet navette inclus) à 10h45 du 8 au 24 juillet, relâche les 11 et 18 juillet

Au Théâtre de l’Aquarium, François Rancillac s’appuie sur les travaux de la psychanalyste Marie Balmary pour réinterpréter les trois premiers chapitres de la Genèse. En émane une étonnante lecture laïque qui prône la réconciliation et ébranle les certitudes. « Hé oh, vous venez, ça fait bien dix minutes qu’on vous attend ! ». Au Théâtre de l’Aquarium, …

Lire la suite.

---
Séisme : amour, sexe et écologie

Critique d'Hadrien Volle - Manufacture Intra Muros
du 5 au 25 juillet, relâche les 11 et 18 juillet

Séisme de Duncan Macmillan est texte qui mélange amour, avenir et écologie, porté par un couple d’acteurs d’une justesse bouleversante, Mounya Boudiaf et Maxime Guyon.  F et H sont dans la queue d’IKEA, H partage à sa compagne son désir de paternité. Elle a besoin de réfléchir, beaucoup, trop ? Elle n’écoute pas ce qu’elle sent, seulement sa raison, du coup …

Lire la suite.

---
Alan Turing, héros masqué

Critique de Vincent Bouquet - Théâtre Actuel - du 6 au 29 juillet à 10h10

Avec dynamisme, élégance et quelques facilités d'écriture, Benoit Solès redonne ses lettres de noblesse au mathématicien Alan Turing. Immersion dans la vie de ce génie bafoué, La Machine de Turing réussit efficacement son entreprise de réhabilitation. Alan Turing fait partie de ces héros que l’Histoire a préféré laisser dans l’ombre, à qui, de son vivant, peu de gens …

Lire la suite.

---
Europa, l’espoir à flot

Critique de Vincent Bouquet - Girasole du 5 au 28 juillet à 21h30 sauf les 8,15 et 22

Aziz Chouaki redonne un visage et une histoire à une poignée d'exilés qui, au péril de leur vie, tentent de traverser la Méditerranée. Accompagné par le musicien Vasken Solakian, Hovnatan Avédikian les incarne tous à la fois, avec aisance et générosité. Ces derniers temps, les flux migratoires ont montré leur face la plus sombre. L’incurie de certains …

Lire la suite.

---