Bonjour, avec un peu de retard, voici votre newsletter hebdomadaire, avec toutes nos excuses, le site ayant subi une attaque il a fallu le reconstruire ces derniers 24 heures.

Cette semaine on vous invite à Tout Dostoïevski avec Emmanuel Vérité au Théâtre de la Cité International le  vendredi 5 avril à 20h. 

Pour jouer, envoyez un mail à concours@sceneweb.fr avec vos coordonnées (et votre numéro de téléphone) qui seront transmises au théâtre. Les invitations (pour 2) seront à retirer le soir même. Bonne chance.

 

---
Onéguine en un murmure

Critique de Vincent Bouquet

A l’aide d’un dispositif scénique et sonore particulièrement soigné, Jean Bellorini transforme le roman de Pouchkine en un conte poétique susurré à l’oreille des spectateurs. Un moment de théâtre hors du temps. Jean Bellorini se plait, décidément, au contact de l’âme russe. Après avoir dirigé la troupe de l’Alexandrinski dans Kroum d’Hanokh Levin et adapté, avec moins de réussite, Les …

Lire la suite.

---
La Trilogie de la performance

Critique de Stéphane Capron

Simon Stone signe avec la Trilogie de la Vengeance sa première “vraie” création 100% française. Une pièce féministe interprétée par une distribution éblouissante qui ne se ménage pas dans le dispositif inédit imaginé par le metteur en scène suisso-australien aux ateliers Berthier de l’Odéon Théâtre de l’Europe. Rarement une production aura donné autant de fil à retordre à l’équipe de …

Lire la suite.

---
La nouvelle « leçon du mardi » de Gérard Watkins

Critique d'Anaïs Heluin

Dans Ysteria, Gérard Watkins s’intéresse à l’un des mystères humains les plus anciens : l’hystérie. Entre fiction contemporaine et enquête historique, il ressuscite l’esprit des fameuses « leçons du mardi » du professeur Charcot. Une réjouissante folie. Réunis autour d’une table, Julie Denisse, David Gouhier et Clémentine Ménard partagent leurs inquiétudes. Et elles sont nombreuses. Exprimées pêle-mêle, dans une excitation …

Lire la suite.

---
Des poupées et des machos à Marigny

Critique de Stéphane Capron

La mythique comédie musicale Guys and Dolls est montée pour la première fois en France. Stephen Mear signe une mise en scène parfaite pour la scène exiguë du Théâtre Marigny. Même s’il a essayé de gommer le côté machiste du livret, le spectacle reflète ces temps maudits où les femmes devaient incarner de parfaites maitresses de maison. 1200 représentations à …

Lire la suite.

---
/ critique / Evel Knievel: l’humour à l’ironie mordante de Rodrigo Garcia de retour en France

Critique de Christophe Candoni

Avant de quitter en 2017 le Centre Dramatique National de Montpellier, Rodrigo Garcia y a présenté sa dernière création, un témoignage plutôt déjanté d’une envie d’ailleurs et d’un besoin d’asociabilité. Des figures fulgurantes s’y télescopent telles que Evel Knievel, le Macbeth d’Orson Welles, ou bien encore Neronga, un monstre de manga. Toutes sont conduites sur les routes brésiliennes, à Salvador …

Lire la suite.

---
Un vent frais souffle sur Les Boréades

Critique de Christophe Candoni

A l’Opéra de Dijon, le très inventif metteur en scène Barrie Kosky et la cheffe Emmanuelle Haïm font souffler un vent de fraîcheur sur Les Boréades de Rameau. Après un émouvant Castor et Pollux présenté en 2014, le directeur de la Komische Oper de Berlin retrouve Rameau et la scène lyrique dijonnaise qui l’a révélé en France pour une nouvelle …

Lire la suite.

---
Jan Fabre, belge en diable

Critique de Christophe Candoni

De retour à la Villette, le metteur en scène flamand signe un hommage iconoclaste et décomplexé à la Belgique dans Belgian Rules, Belgium Rules, une drôle de performance où la bière coule à flots. Fleuron culturel belge internationalement connu, la compagnie Troubleyn, basée à Anvers est le reflet du cosmopolitisme et du multiculturalisme belges auxquels Jan Fabre est attaché. Moins …

Lire la suite.

---
/ critique / La fausse politique des Sorcières de Salem

Critique d'Anaïs Heluin

Emmanuel Demarcy-Mota s’empare avec sa troupe du Théâtre de la Ville des Sorcières de Salem d’Arthur Miller. Entre la pièce d’époque et l’allégorie, il s’égare dans une mise en scène sans saveur. Depuis Yves Montand et Simone Signoret en 1955, au Théâtre Sarah Bernhardt, l’ancètre du Théâtre de la Ville, plus personne n’avait interprété sur scène le couple Proctor empétré …

Lire la suite.

---
/ actu / Le Festival d’Avignon 2019 : en route pour l’Odyssée !

La 73e édition du Festival d’Avignon se déroulera du jeudi 4 au mardi 23 juillet, soient 20 jours. C’est un jour de plus que l’année dernière. Le Off 2019 débutera le lendemain, le vendredi 5 pour s’achever le dimanche 28 juillet 2019. 43 spectacles dont 33 créations sont au programme, 33 artistes viennent pour la première fois, et il y …

Lire la suite.

---
Le voile est levé sur la saison de réouverture du Théâtre du Châtelet

Ruth Mackenzie et Thomas Lauriot dit Prévost ont présenté la saison de réouverture du Théâtre du Châtelet après deux ans et demi de travaux. Trois grandes figures de l’histoire seront à l’honneur: Joséphine Baker, Albert Camus et Miriam Makeba, à travers trois créations. Pour Noël, Un Américain à Paris fera son retour et Parade, un grand spectacle populaire …

Lire la suite.

---
James Gray, metteur en scène star de la saison 2019/2020 du Théâtre des Champs-Elysées

Michel Franck a présenté sa 10e saison à la tête du Théâtre des Champs-Elysées. Elle est placée sous le signe des enjeux de pouvoir, politiques ou sociaux, avec un metteur en scène inattendu, le cinéaste James Gray qui fera ses débuts à l'opéra dans la mis en scène des Noces de Figaro de Mozart. Laurence Equilbey …

Lire la suite.

---
Steve Tientcheu, le nouveau Sganarelle

Interview de Stéphane Capron

Jean Lambert-wild et Lorenzo Malaguerra mettent en scène une nouvelle version du Dom Juan de Molière. Le spectacle a été créé à Limoges au CDN Théâtre de l'Union. Il révèle dans le rôle de Sganarelle, un comédien inconnu au théâtre, Steve Tientcheu, dont on devrait reparler. Son destin n'est pas banal. Il a grandi à la cité des 30000 à …

Lire la suite.

---