Bonjour, cette semaine on vous invite à la création de Cocagne de Emmanuelle Vo-Dinh à Chaillot - Théâtre National de la danse, le mardi 12 février à 19h45. On vous propose aussi de découvrir La conférence des Oiseaux  de Jean-Claude Carrière dans la mise en scène de Guy-Pierre Couleau, le dimanche 17 février à 16h au Théâtre des Quartiers d'Ivry.

Pour jouer, envoyez un mail à concours@sceneweb.fr avec vos coordonnées (et votre numéro de téléphone) qui seront transmises au théâtre. Les invitations (pour 2) seront à retirer le soir même. Bonne chance. 

---
/ critique / Sami Frey, amour éternel

Critique de Stéphane Capron

Dix ans après avoir mis en scène Premier Amour de Samuel Beckett au Théâtre de l'Atelier, Sami Frey, 81 ans, y revient. Avec la même beauté dans le regard, la même présence incandescente sur scène, et une voix toujours aussi envoûtante. Sami Frey ouvre une nouvelle fois la porte vers un grand texte qui lui …

Lire la suite.

---
/ critique / Heptaméron : le torrent d’amour tourmenté de Benjamin Lazar

Critique de Vincent Bouquet

Avec grâce et fluidité, le jeune metteur en scène redonne corps et âme au recueil inachevé de Marguerite de Navarre. Un objet théâtral non identifié au charme fou. Dès ses premiers spectacles, Benjamin Lazar s'est plu dans les zones de confluence, de préférence là où théâtre et musique s'entremêlent pour donner naissance à des objets scéniques peu …

Lire la suite.

---
/ critique / Camille Rocailleux, collectionneur de lucioles 2.0

Critique d'Anaïs Heluin

Avec ses complices musiciens Mathieu Ben Hassen et Bertrand Blessing ainsi que le vidéaste Benjamin Nesme, Camille Rocailleux crée un concert augmenté intitulé Muances. Un beau voyage ponctué de vidéos internet d’anonymes qui tentent de penser le monde autrement. Après sa création à la Scène nationale du Creusot, un passage Théâtre Dunois à Paris ou encore au CDN de Montluçon, …

Lire la suite.

---
/ critique / Fassbinder fait le bonheur de Pierre Maillet

Critique de Christophe Candoni

Présentées aux Comédies de Caen et de Saint-Etienne, Le bonheur (n’est pas toujours drôle) se propose comme une vaste et réjouissante exploration de l'oeuvre cinématographique de Rainer Werner Fassbinder. Pierre Maillet n'a plus à prouver son affinité avec Fassbinder. Il a déjà monté bon nombre de pièces de théâtre et s'attaque désormais à l'oeuvre cinématographique du réalisateur …

Lire la suite.

---
/ actu / Au festival Momix, la création jeune public sur les routes

Reportage d'Anaïs Heluin

Rendez-vous international de la création jeune public, le festival Momix de Kingersheim offre aux enfants de tous âges des récits de notre monde. Y compris dans ce qu’il a de plus tragique. Entre autres sujets, sa 28ème édition (1er-10 février 2019) aborde à travers plusieurs spectacles la notion d’exil. De migration. …

Lire la suite.

---
/ critique / Le rosaire des voluptés épineuses: voyage poétique et fantastique dans l’œuvre de Stanislas Rodanski

Critique de Stéphane Capron

Georges Lavaudant est un metteur en scène de son temps. Créé au Printemps des Comédiens de Montpellier en juin 2016, ce spectacle est de nouveau en tournée au Théâtre des Célestins puis au TGP. Il est interprété par Frédéric Borie, totalement habité par le rôle de Rodanski. Un maitre d'hôtel (Frédéric Roudier) berce langoureusement son shaker dans l'obscurité d'un bar …

Lire la suite.

---
/ critique / Nicolas Liautard élague La Cerisaie

Critique de Vincent Bouquet

Épaulé par Magali Nadaud, le metteur en scène présente une version revue et modernisée du chef d’œuvre de Tchekhov. Si elle ne manque pas de vitalité, leur proposition n'atteint jamais le bouleversement des cimes. Pour s'emparer de La Cerisaie d'Anton Tchekhov et l'inscrire dans notre temps, Nicolas Liautard a choisi d'endosser le rôle d'arboriculteur. Plutôt que d'adapter …

Lire la suite.

---
/ critique / Matin et Soir : Jon Fosse, d’un néant à l’autre

Critique de Vincent Bouquet

Dans une ambiance très « régyesque », Antoine Caubet adapte, avec sensibilité, le roman existentiel de l'auteur norvégien. Une performance à réserver aux aficionados du genre. Sous sa simplicité déconcertante, à la recherche constante d'une épure qui tente de saisir les variations du néant, l'écriture de Jon Fosse renferme un monde enfoui qu'il appartient aux spectateurs de …

Lire la suite.

---
/ critique / Fabrice Lambert, une sauvagerie modérée

Critique de Christophe Candoni

Fabrice Lambert esthétise à l'excès la sauvagerie supposée de sa nouvelle pièce pulsionnelle et pulsatile montrée au Centre Pompidou dans le cadre du festival Faits d'Hiver et de la programmation hors les murs du Théâtre de la Ville.  Contempler l'agitation spasmique de corps exultants, électrisés par le déferlement sonore d'une batterie (Benjamin Colin) en direct mêlée à des vibrations électro …

Lire la suite.

---
/ critique / Myriam Muller sacrifie Breaking the Waves

Critique d'Anaïs Heluin

Myriam Muller tente de s’emparer du film Breaking the Waves (1996), quatrième long métrage de Lars von Trier. Sans réussir à porter sur scène tous les paradoxes, toute la force du sacrifice féminin que raconte ce film déjà considéré comme un classique. Lorsqu’il sort en salles en 1996, le film Breaking the Waves détonne. Encore peu connu – …

Lire la suite.

---
Christophe Fiat creuse le tombeau de Cléopâtre

Critique de Vincent Bouquet

Épaulé par Judith Henry, le metteur en scène tente de réhabiliter la figure de la dernière reine d’Égypte, mais s'enferre dans un exercice de style d'une pauvreté confondante. Il est des spectacles qui émerveillent ou étonnent, qui font enrager ou réfléchir, qui bouleversent ou provoquent. Cléopâtre in love ne fait pas partie de ceux-là, mais d'une catégorie …

Lire la suite.

---
La mort d'André Guittier, un grand directeur, serviteur de la décentralisation

Un grand directeur de la décentralisation théâtrale vient de disparaître, André Guittier. Il a été co-directeur de la Salamandre, CDN du Nord-Pas de Calais avec Gildas Bourdet et co-directeur du Théâtre du Point du Jour à Lyon avec Michel Raskine. André Guittier était un touche à tout du théâtre, il a connu tous les métiers: électricien, régisseur lumière, régisseur général, …

Lire la suite.

---
/ histoire / La mort et l’enterrement de Molière

Histoire par Hadrien Volle

Le Malade Imaginaire, incarné et mis en scène par Daniel Auteuil Au Théâtre de Paris, Daniel Auteuil incarne Le Malade imaginaire de Molière. Cette pièce est célèbre, non-seulement pour sa qualité, mais aussi et surtout parce que c’est la dernière que Molière lui-même a incarné. En effet, fatigué et malade des poumons, le soir du 17 février 1673, après la …

Lire la suite.

---
/ hommage / La mort de Bobò, l'acteur fidèle de Pippo Delbono

Il était de tous les spectacles de Pippo Delbono depuis 1995, depuis sa rencontre avec le metteur en scène italien. Il s'appelait Vincenzo Cannavacciuolo. Il avait 82 ans. Pippo Delbono l'avait sorti de son asile. Il est décédé des suites d'une pneumopathie bronchique. "L'acteur est un oiseau dont une aile touche la terre, tandis que l'autre se tient dans le …

Lire la suite.

---
Les nominations françaises pour les International Opera Awards 2019

Actu, Opéra

Les International Opera Awards, fondés en 2012, font référence dans le domaine lyrique et sont considérés comme les "Oscars" de l’opéra. Ils sont décernés par un jury de professionnels du monde lyrique présidé par John Allison, rédacteur en chef du magazine Opera. Beaucoup d'artistes français sont nommés cette année. L'Opéra de Lyon figure dans quatre catégories. Les prix seront décernés …

Lire la suite.

---
Qui pour diriger le Ballet National de Marseille ?

Emio Greco et Pieter C. Scholten, les directeurs du Centre Chorégraphique National – Ballet National de Marseille (CCN/ BNM) ont quitté leur poste à l’issue de leur premier mandat le 31 décembre 2018. Décision des tutelles qui ont décidé de mettre en place un nouveau projet artistique pour le Ballet, orienté vers la jeunesse. 6 candidats préparent leur dossier avant …

Lire la suite.

---